Quels sont les pays les plus victimes
de cyberattaques ?

Lorsqu’on évoque des hackers, on a souvent cette image un peu fausse d’un homme encagoulé en train de pianoter sur un grand ordinateur comme dans les films. Or, la réalité est toute autre et certaines attaques peuvent être dramatiques pour les États. L’entreprise Specops Software a décidé de s’intéresser de plus près aux pays les plus victimes de cyberattaques en réalisant une enquête.

CyberattaquesDes attaques majeures

L’étude a été menée sur la période 2006-2020. Celle-ci a recensé toutes les attaques majeures qui ont causé des pertes supérieures à 1 millions de $ (environ 820.000 €), sur des institutions gouvernementales ainsi que des entreprises de défense et technologiques. Ce n’est pas la première fois que Specops Software réalise des études de ce type, puisque depuis 20 ans déjà, elle publie des données relatives aux pays les plus souvent victimes de cyberattaques.

Les USA sont loin devant

Entre 2006 et 2020, les USA cumulent 156 attaques, presque 11 attaques chaque année ! Le deuxième pays, pourtant bien derrière, est le Royaume-Unis avec 47 cas. Sur la troisième marche du podium, on retrouve l’Inde. L’Allemagne est en quatrième position avec 21 cas, suivie de la Corée du Sud (18), de l’Australie (16). L’Iran, l’Arabie Saoudite et la Chine ont été victimes toutes les trois de 15 cyberattaques en 14 ans. Ensuite, le Japon recense 13 attaques et le Canada 12. La France ainsi qu’Israël ont subi 11 attaques respectives. En fin de tableau, la Russie avec 8 et l’Ukraine avec 4.

La période Covid-19 propice aux spams

Dans un tout autre registre, on constate que le début de la crise sanitaire a également provoqué un boom dans la multiplication des spams en lien avec le coronavirus. Entre le 1er janvier 2020 et le 27 mars de cette même année, de nombreux pays ont été ciblés par ces arnaques en tous genres. Cette fois-ci le Royaume-Uni occupe la première place et concentre, à lui seul, 20,8% des spams relatifs à la Covid-19. Ensuite, la France avec 11,5%, les Etats-Unis sont troisièmes avec 8,2%. On retrouve ensuite l’Italie avec 5,9%, la Belgique, quant à elle, atteint 5,2% suivie par l’Allemagne et ses 5,1%. On bascule ensuite en Asie avec l’Inde et ses 4,9% et enfin, retour en Europe avec les Pays-Bas et ses 3,5%.

Avoir un site internet bien protégé, mis à jour et fiable permettra de mettre en confiance votre clientèle et de renforcer votre crédibilité auprès d’eux. Vous n’avez sûrement pas autant de soucis à vous faire que les institutions gouvernementales des pays les plus victimes de cyberattaques.

Néanmoins, vous pouvez améliorer l’expérience utilisateur de vos clients. N’hésitez pas à nous contacter pour améliorer votre site web ! Notre équipe d’experts se tient à votre disposition pour toutes questions.



Ces articles peuvent également vous intéresser !

Quels sont les pays les plus victimes||de cyberattaques ?
24   Juin   2021

Quels sont les pays les plus victimes
de cyberattaques ?

Les hackers préfèrent cibler des institutions du gouvernement et des entreprises technologiques et de défense.

Lire plus
Comment tirer profit des|| hashtags sur Facebook ?
27   Avril   2021

Comment tirer profit des
hashtags sur Facebook ?

Quelle est la marche à suivre pour maximiser leur utilisation ?

Lire plus
Les adolescents ne recevront plus de ||messages d’adultes sur Instagram
27   Avril   2021

Les adolescents ne recevront plus de
messages d’adultes sur Instagram

Pour les protéger contre les prédateurs sexuels ainsi que les faux profils, le réseau social a décidé de sévir.

Lire plus
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site